Théâtre : C’est la vie
Théâtre

C’est la vie

Mohamed El Khatib artiste associé

Toute ressemblance avec la réalité n’est jamais le fruit d’une coïncidence, mais d’un laborieux travail d’écriture, pour reprendre les mots de Mohamed El Khatib. C’est la raison pour laquelle le théâtre est une expérience plus grande que la vie.

Avec C’est la vie, Mohamed El Khatib aborde un sujet limite : la perte d’un enfant. La langue française n’a pas de mot pour nommer une telle situation, tant redoutée et crainte. Mais pour autant, ce qui est innomé et craint doit-il être tu ? Et sinon, comment en parler ? Fidèle à sa pratique de « fiction documentaire », Mohamed a relevé le défi que lui posait Daniel Kennisberg, comédien qui venait de perdre son fils, suicidé à 25 ans : tu parles de la mort de ta mère (dans Finir en beauté), mais ce n’est rien à côté de la mort d’un enfant. Au même moment, Fanny Cattel perdait sa petite fille, atteinte d’une maladie orpheline irrémédiable, à l’âge de cinq ans. Ils se sont alors vus à plusieurs reprises, et décidé ensemble de trouver une forme scénique pour aborder ce sujet dont on mesure la puissance émotionnelle. S’en est suivi un dispositif scénographique, où les deux comédiens sont présents, face à nous et dans une grande proximité, et nous parlent de cette expérience limite qu’ils ont traversée. Il n’y a évidemment ni voyeurisme ni pathos dans la façon de traiter le sujet, mais un grand respect des protagonistes entre eux, et vis-à-vis des spectateurs. Et un grand respect par rapport à cette part tragique qui est toujours une composante de toute vie. Peut-être le théâtre peut-il aussi nous aider à affronter notre condition d’humain, sans rien occulter.


TEXTE ET CONCEPTION Mohamed El Khatib
AVEC Fanny Catel, Daniel Kenigsberg
RÉALISATION Fred Hocké, Mohamed El Khatib
ASSISTANAT DE PROJET Coraline Cauchi
RÉGIE Zacharie Dutertre


© Christophe Raynaud de Lage / Joseph Banderet • Une création du collectif Zirlib, en coproduction avec le Festival d’Automne à Paris, le Théâtre de la Ville • Paris, le Bois de l’Aune • Aix-en-Provence, Théâtre Ouvert – CDN d’Orléans, le Théâtre Liberté • Scène nationale de Toulon, le le CDNT Tours - théâtre Olympia – Théâtre Olympia et le Pôle Arts de la scène de la Friche la Belle de Mai – Marseille. • Ce texte, soutenu par le Centre national du livre (CNL), est lauréat de la Commission nationale d’Aide à la création de textes dramatiques -Artcena • C’est la vie est publié par Les Solitaires intempestifs (mars 2017).

Remerciements : Bruno Clavier, Alain Cavalier, l’association à mots découverts et les éditions Vies parallèles (Bruxelles). Zirlib est conventionné par Ministère de la Culture et de la Communication - Drac Centre-Val de Loire, « porté par la Région Centre-Val de Loire » et soutenu par la ville d'Orléans. Mohamed El Khatib est artiste associé au Théâtre de la Ville de Paris, au Centre dramatique National de Tours · Théâtre Olympia et au TnB (Théâtre national de Bretagne).

Presse

Il est remarquable, qu’avec un tel sujet, les sanglots n’étouffent pas, et qu’on observe, face au plus grand des malheurs, la même distance acharnée et prudente des deux acteurs, précis et concrets, mais qui prennent des gants, usent de l’humour, et la salle rit. LIBÉRATION

Horaires et lieux

06/03/2019 20H30 Théâtre du Beauvaisis  
07/03/2019 20H30 Théâtre du Beauvaisis  
08/03/2019 20H30 Théâtre du Beauvaisis  

Tarifs

durée 1h
tarif général

- Bord de scène - à l’issue de la représentation du mercredi 6 mars
- Les Lectures - La catharsis au théâtre et dans la littérature - mardi 21 mai - 19h30

Photos et Vidéos

Abonnez vous à notre Newsletter

Recevez les nouvelles publications par mail.