Théâtre : La Cerisaie
Théâtre

La Cerisaie

Tchekhov / Mise en scène Christian Benedetti

Jouer La Cerisaie en vaudeville, il n’y a rien d’une proposition iconoclaste, mais une invitation suggérée par le texte même. La correspondance de Tchekhov au sujet de La Cerisaie, montre très clairement que la pièce a été écrite contre Stanislavski, c’est-à-dire de manière à résister à la lourdeur réaliste, à la lenteur et au sentimentalisme.

L’acte 4 doit être joué en temps réel. Tchekhov demandait vingt minutes. Et pourtant c’est une pièce sur la mort. Le blanc, les fleurs, les robes, l’avant aube, la bougie dans la blancheur du petit jour, les paroles blanches, la fatigue et les housses de la chambre des enfants, l’enfance enfermée dans la brume ensoleillée de la cerisaie avec ses arbres blancs, fantômes, femmes qui comme les arbres splendides et stériles sont vouées à ne jamais porter de fruits. Le personnage principal c’est la maison, le domaine, la Russie qui est notre Cerisaie comme le dit Trofimov. Tout doit être toujours à côté, trop tôt, trop tard, excessif ou insuffisant… depuis le train manqué au début et cette bougie inutile dans la lumière de l’aube, jusqu’au fiançailles manquées, aux objets perdus, aux queues de billard cassées, au domaine vendu, aux cerisiers abattus, aux illusions projetées sur l’avenir qui le change d’avance en ratage, une sorte de préfiguration de la Russie réduite à la mendicité. L’ambitieuse expérience d’un retour à Tchekhov en dehors de tout psychologisme, en utilisant les « jeux de théâtre », le travail avec les objets, les partenaires, la musique, les intonations, le rythme, en évitant toute pathologie et en reliant toutes les pièces par le principe d’un espace unique de répétition est un jalon important pour moi.
Christian Benedetti

Avec : Brigitte Barilley, Alix Riemer, Hélène Vivies, Philippe Crubézy, Christian Benedetti, Antoine Amblard, Jean-Claude Bolle-Reddat, Lise Quet, Nicolas Buchoux, Hélène Stadnicki, Jean-Pierre Moulin, Christophe Carotenuto

Traduction: André Markowicz et Françoise Morvan publié aux Éditions Babel Actes Sud librement adapté par Brigitte Barilley, Laurent Huon, Christian Benedetti
Assitante à la mise en scène : Laure Grisinger
Régie générale : Cyril Chardonnet

Durée : 1h30

TÉLÉCHARGEZ LE DOSSIER PEDAGOGIQUE DU SPECTACLE

réserver en ligne

Horaires et lieux

11/12/2015 20H30 Théâtre du Beauvaisis  

Tarifs

Tarif général
 

Photos et Vidéos

Abonnez vous à notre Newsletter